Jean-François Mabut

topelement2Le célèbre horloger, dont les usines sont installées à l’arrière du château de Plan-les-Ouates, menace de quitter le canton de Genève à cause de sa fiscalité «étouffante».
Le coup de gueule de Philippe Stern, patron de Patek Philippe, vise notamment l’impôt sur la fortune qui est à Genève un des plus lourds de Suisse, dix fois plus qu’à Schwyz ou à Zoug. Patek Philippe est en main privée. Elle n’a pas d’actionnaires et n’est pas cotée en bourse. Comme nombre d’entreprises dans cette situation le propriétaire voit sa fortune personnelle augmenter de la valeur de la société. Il paie un pourcent d’impôt sur la fortune chaque année, ce qui, compte tenu de la valeur de Patek Philippe, peut faire des sommes très rondelettes dans la mesure où la valeur retenue est en principe celle que vaudrait l’entreprise si on la vendait.

2 thoughts on “Jean-François Mabut

  1. shinichi Post author

    Patek Philippe menace de quitter Genève

    par Jean-François Mabut/ATS

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/patek-philippe-menace-quitter-geneve/story/28346221

    Le célèbre horloger, dont les usines sont installées à l’arrière du château de Plan-les-Ouates, menace dans une interview accordée au journal Le Temps de quitter le canton de Genève à cause de sa fiscalité «étouffante». La firme de haute horlogerie, qui exposera ses complications à Baselworld cette semaine sur un stand 30% plus grand que l’an dernier, fêtera son 175e anniversaire en mai prochain.

    Le coup de gueule de Philippe Stern vise notamment l’impôt sur la fortune qui est à Genève un des plus lourds de Suisse, dix fois plus qu’à Schwyz ou à Zoug. Patek Philippe est en main privée. Elle n’a pas d’actionnaires et n’est pas cotée en bourse. Comme nombre d’entreprises dans cette situation le propriétaire voit sa fortune personnelle augmenter de la valeur de la société. Il paie un pourcent d’impôt sur la fortune chaque année, ce qui, compte tenu de la valeur de Patek Philippe, peut faire des sommes très rondelettes dans la mesure où la valeur retenue est en principe celle que vaudrait l’entreprise si on la vendait.

    Du côté du Département des finances on se refuse à commenter ces déclarations. L’impôt sur la fortune est lourd pour certaine catégorie de contribuables. L’ancien ministre des Finances, le Vert David Hiler, le reconnaissait volontiers. Cette charge avait conduit le Grand Conseil à voter un bouclier fiscal qui limite l’appétit du fisc. Le débat n’est pas clos puisque la gauche continue de contester cette disposition.

    En France et dans les pays anglo-saxons, l’outil de travail est exonéré d’impôt, rappelle Xavier Oberson dans Le Temps. L’avocat et professeur de droit fiscal à l’Université qualifie de «grave anomalie» le système genevois. Il dit connaître le cas de plusieurs personnes qui se sont exilées à Londres pour éviter cet impôt.

    Légère croissance en 2013

    L’an dernier, Patek Philippe a écoulé 55’000 montres, en légère croissance, révèle encore le président de l’entreprise. Le volume des garde-temps vendus s’est inscrit en hausse de 2% à 2,5%, note-t-il sans dévoiler toutefois de chiffres précis.

    Les effectifs sur les sites genevois de Plan-les-Ouates – où la marque a son siège et une manufacture – ainsi que de Perly ont légèrement augmenté pour atteindre quelque 1600 collaborateurs. En incluant les autres unités de production en Suisse et les filiales à l’étranger, la marque emploie 2200 personnes au total. Pour Patek Philippe, la période des embauches importantes est cependant terminée.
    (TDG)

    Reply
  2. shinichi Post author

    (sk)

    スイスといえば、カネ。。。か。

    税金を高くすれば、金持ちはいなくなる。これはスイスに限ったことではない。

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.