変わらないもの

 
長いあいだ着てきた Calida の下着の着心地が悪くなったので、ISA に変えた。
 
 
 
長いあいだ履いてきた Bally の靴の履き心地が悪くなったので、Berwick に変えようと思っている。
 
 
 
変わらないものは、どこにもない。

4 thoughts on “変わらないもの

  1. shinichi Post author

    L’ancien patron de Calida éjecté du conseil d’administration

    La Liberté

    (le 21 avril 2016)

    https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/l-ancien-patron-de-calida-ejecte-du-conseil-d-administration/343858

    L’ancien directeur de Calida, Felix Sulzberger, a été éjecté du conseil d’administration du fabricant textile lucernois. Les actionnaires ont suivi les recommandations de l’organe de surveillance et de la famille fondatrice.

    L’ex-patron de Calida, qui a cédé son poste début avril après 14 ans d’activité, n’a obtenu que 40% des votes lors de l’assemblée générale du groupe jeudi à Lucerne.

    Le président du conseil d’administration Thomas Lustenberger et les autres administrateurs réclamaient la tête de Felix Sulzberger pour des divergences stratégiques. Ils bénéficiaient du soutien du principal actionnaire, la famille Kellenberger, qui détient 34,5% du capital.

    Représentant de la famille fondatrice, Erich Kellenberger s’est exprimé pour la première fois depuis 15 ans à une assemblée générale de Calida. Le nouveau directeur général Reiner Pichler a besoin d’un environnement stable afin de mettre en oeuvre la nouvelle stratégie, a-t-il affirmé. Un conseil d’administration divisé est très dommageable pour l’entreprise, a estimé pour sa part le vice-président Marco Gadola.

    Divergences stratégiques

    Le conseil actuel n’a pas les connaissances nécessaires pour mener avec succès l’entreprise, a affirmé de son côté Felix Sulzberger. Selon lui, les membres de l’organe de surveillance sont trop éloignés de l’activité opérationnelle. A ses yeux, une société sans voix critique ne peut pas réussir.

    L’ancien directeur général de Calida était soutenu par le deuxième actionnaire du groupe, la société luxembourgeoise Micalux, qui détient 16,3% du capital.

    Felix Sulzberger préconisait de stimuler la croissance du groupe en procédant à d’autres acquisitions. Avec le nouveau patron Reiner Pichler, le conseil d’administration veut en revanche se concentrer sur ses différentes marques. Les acquisitions ne sont plus désormais une priorité.

    Reply
  2. shinichi Post author

    Calida

    Wikipedia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Calida

    Calida est une entreprise suisse leader en matière de lingerie.

    En 2005, Calida rachète la marque Aubade.

    En 2014, Calida prend le contrôle du groupe français de vêtements de sport et d’équipement de plein air Lafuma qui regroupe les marques telles que Millet, Eider ou Oxbow.

    En 2014 Calida a bouclé son exercice sur un bénéfice net de 23,6 millions de francs suisses (22,2 millions d’euros), representant une hausse de plus de 122,6 % par rapport à l’année 2013. Cette forte croissance est liée à l’acquisition du groupe français Lafuma,

    Calida est organisé en 5 divisions :

    la division Calida à Sursee (Suisse)
    la division Aubade à Paris (France)
    le Millet Mountain Group avec les 3 marques : Millet , Eider et Lafuma Outdoor à Annecy (France)
    la division Mobilier à Anneyron (France) sous la marque Lafuma Mobilier
    la division Oxbow à Bordeaux (France)

    Actionnaires

    Liste des principaux actionnaires au 23 août 2021.

    Kellenberger (famille) 34,1%
    Veraison Capital 15,0%
    Vontobel Asset Management 7,09%
    Zürcher Kantonalbank (Investment Management) 5,09%
    UBP-Gestion Institutionnelle 2,32%
    Dimensional Fund Advisors 1,31%
    UBS Asset Management Switzerland 0,97%
    Crédit Suisse Asset Management (Schweiz) 0,79%
    Genthod Global Wealth Management (Geneva) 0,64%
    Valiant Bank 0,58%

    Reply
  3. shinichi Post author

    Bally Shoe

    Wikipedia

    https://en.wikipedia.org/wiki/Bally_Shoe

    Bally is a Swiss luxury fashion house, established in Schönenwerd, Solothurn as Bally & Co. in 1851 by Carl Franz Bally (1821–1899) and his brother Fritz.

    History

    Bally was founded as a shoe making business in 1851 by Carl Franz Bally and his brother Fritz, in the basement of their family home in Schönenwerd, Solothurn, Switzerland. Carl Franz Bally had joined the family business, a silk ribbon manufacture, when he was 17, but decided to go into shoe manufacture after a stay in Paris. At the time of Carl’s death in 1899 the company was manufacturing about two million pairs of shoes a year and employed 3,200 people. The business continued under the management of Carl’s sons, Eduard and Arthur.

    Modern era

    In 2008 TPG Capital sold Bally International AG to Vienna-based Labelux Group, a luxury goods holding firm which previously owned Jimmy Choo Ltd, and was founded by the German billionaire Reimann family as part of the family’s investment arm Joh A. Benckiser.

    Headquartered in Caslano, Ticino, Switzerland, the company announced that Frédéric de Narp, a former executive at Harry Winston, would become its chief executive officer in November 2013. In February 2018 owner JAB Holding Company agreed to sell a majority controlling stake to Chinese materials conglomerate Shandong Ruyi. In May 2019, Bally appointed COO Nicolas Girotto, who joined the company in October 2015 and sits on the brand’s board of directors and executive committee, as CEO.

    In January 2022, Rhuigi Villaseñor was appointed as creative director. Rhuigi was previously founder, CEO and creative director of the luxury streetwear brand Rhude.

    Reply
  4. shinichi Post author

    (sk)

    伝統的な会社が、クラフトマンの手から、ファンドマネージャーの手に渡る。

    植民地的ラグジュアリーから、大衆的ラグジュアリーに。

    手に届くラグジュアリーは安っぽい輝きに満ちている。

    渋さも、重厚さも、いい着心地も、いい履き心地も ない。

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.