Harald Stümpke

En 1961, le monde scientifique apprenait avec étonnement l’existence d’un nouvel ordre de mammifères tout à fait étranges, baptisés Rhinogrades. Cette découverte était décrite et analysée en détail dans un petit livre.
RTEmagicC_visuel_Dunod_01 RTEmagicP_Rhinogrades-Dunod_01_txdam28442_91072eRTEmagicP_Rhinogrades2-dunod_txdam28385_225a57

This entry was posted in virtual. Bookmark the permalink.

3 Responses to Harald Stümpke

  1. shinichi says:

    anatomie et biologie des rhinogrades: Un nouvel ordre de Mammifères: les dernières découvertes!

    par Stümpke Harald

    http://www.amazon.ca/anatomie-biologie-rhinogrades-Mammifères-découvertes/dp/2100576526/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1360317257&sr=1-1

    En 1962, le monde scientifique apprenait avec étonnement l’existence d’un nouvel ordre de Mammifères tout à fait étranges, baptisés Rhinogrades. Cette découverte extraordinaire était décrite et analysée en détail dans un petit livre d’une centaine de pages. À la lecture de cet ouvrage, toute personne un peu familiarisée avec la zoologie ou la biologie ne manquait pas d’être saisie d’un sentiment où la stupéfaction se mêlait à l’émerveillement. Depuis, les recherches se poursuivent et le professeur Guillaume Lecointre, du Muséum national d’Histoire naturelle, dresse un état des connaissances actuelles. Il nous révèle ainsi la découverte de trois nouvelles espèces, lesquelles pourraient bien avoir joué un rôle dans le mystérieux naufrage de La Pérousse. Attention: les rhinogrades vont encore faire parler d’eux! Au sommaire: Généralités; Sous-ordre des Monorrhina (Uninases); Sous-ordre des Polyrrhina (Plurinases); Références; Postface à l’édition originale de 1957; Les Rhinogrades aujourd’hui.

  2. shinichi says:

    Anatomie et biologie des Rhinogrades

    Un nouvel ordre de Mammifères : les dernières découvertes!

    http://www.dunod.com/sciences-techniques/loisirs-scientifiques-techniques/culture-scientifique/sciences-de-la-vie-de-la-t/anatomie-et-biologi

    En 1961, le monde scientifique apprenait avec étonnement l’existence d’un nouvel ordre de mammifères tout à fait étranges, baptisés Rhinogrades. Cette découverte était décrite et analysée en détail dans un petit livre. A l’occasion de la découverte de trois nouvelles espèces, Dunod réédite ce classique, en couleur, dans une très belle présentation.
    En 1962, le monde scientifique apprenait avec étonnement l’existence d’un nouvel ordre de Mammifères tout à fait étranges, baptisés Rhinogrades. Cette découverte extraordinaire était décrite et analysée en détail dans un petit livre d’une centaine de pages par Harald Stümpke.
    À la lecture de cet ouvrage, toute personne un peu familiarisée avec la zoologie ou la biologie ne manquait pas d’être saisie d’un sentiment où la stupéfaction se mêlait à l’émerveillement.
    Depuis, les recherches se poursuivent et le professeur Guillaume Lecointre, du Muséum national d’Histoire naturelle, dresse un état des connaissances actuelles. Il nous révèle ainsi la découverte de trois nouvelles espèces, lesquelles pourraient bien avoir joué un rôle dans le mystérieux naufrage de La Pérousse.
    Attention : les rhinogrades vont encore faire parler d’eux !
    Sommaire Description des groupes : Uninases (Monorhina): Priminases (Archirhiniformes), Malaconases (Asclerorhina), Pédinases (Sclerorhina) – Plurinases (Polyrhina): Quadrinases (Tetrarhinida), Hexanases (Hexarhinida), Millénases (Phinochilopida). Postface: Une nouvelle espèce découverte, grâce à l’analyse génétique. Publics
    Amoureux de la nature et de ses bizarreries, scientifiques avertis et grand public ” non averti” , pataphysiciens et amateurs de canulars sérieux, étudiants (farceurs) et enseignants (dotés du sens de l’humour), bibliophiles, curieux….

  3. shinichi says:

    Livre : Anatomie et biologie des Rhinogrades de Harald Stümpke

    Par Carole Froumenty, Futura-Sciences

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/livre-anatomie-et-biologie-des-rhinogrades-de-harald-stuempke_37296/

    Amateurs ou curieux de biologie, vous vous y perdez parfois un peu parmi les ordres, classes, familles, genres et espèces des animaux ? Accrochez-vous, voici venir un nouvel ordre de mammifères : les rhinogrades. Décrits dans l’ouvrage Anatomie et biologie des Rhinogrades d’un certain Harald Stümpke, ces étranges animaux devraient vous étonner et peut-être vous réconcilier avec la (parfois trop) sérieuse biologie. Car ce guide illustré présente en réalité un ordre… fictif !

    Mammifères, oiseaux, reptiles… Jusque-là c’est facile. Mais si on vous dit vivipares, cétacés, primates, rongeurs, désigne-t-on la famille, le genre, la classe… ? La classification est, il faut bien le reconnaître, parfois ardue. Alors quand une nouvelle espèce est découverte, c’est la chasse au classement. Et qu’en est-il des animaux fictifs ? Peut-on les classer parmi les ordres et familles établies ou faut-il les laisser à la seule organisation de notre imaginaire ? La science des canulars soulève ici un joli problème.

    Présentation de l’ouvrage

    En 1961, le monde scientifique apprenait avec étonnement l’existence d’un nouvel ordre de mammifères tout à fait étranges, appelés rhinogrades. Cette découverte extraordinaire était décrite et analysée en détail dans un petit livre d’une centaine de pages préfacé par le professeur Grassé, référence incontournable dans le domaine de la zoologie. À l’occasion de la découverte d’une nouvelle espèce, identifiée grâce aux techniques d’analyse génétique les plus modernes, Dunod réédite ce classique, en couleur, dans une très belle présentation. Attention : les rhinogrades vont encore faire parler d’eux !

    Découvrir et acheter le livre de l’auteur
    Un ouvrage pour les amoureux de la nature et de ses bizarreries, scientifiques avertis et grand public « non averti », pataphysiciens et amateurs de canulars sérieux, étudiants (farceurs) et enseignants (dotés du sens de l’humour), bibliophiles, curieux…

    Découvrez ci-dessous deux extraits, accompagnés de leurs illustrations, qui donnent une idée de la réussite de cette réédition.

    Planche n°1 : les rhinogrades récemment découverts

    Planche n°2 : anatomie des différentes espèces de rhinogrades
    Sommaire

    Avant-propos à la nouvelle édition
    Préface à l’édition de 1962
    Introduction
    Généralités
    Sous-ordre des Monorrhina
    Sous-ordre des Polyrrhina
    Références
    Postface à l’édition de 1957
    Les Rhinogrades aujourd’hui
    Présentation de l’auteur

    Question logique face à ce genre de canular scientifique et littéraire : Harald Stümpke existe-t-il ? Le jeu imaginaire se poursuit en effet jusque sur la couverture, qui présente en auteur un certain naturaliste, professeur d’un institut (après vérification) fictif… Sous ce nom d’emprunt se cacherait en réalité Pierre-Paul Grassé (tiens, le même qui a écrit la préface ?), grand biologiste né en 1895 et mort en 1985.

    Il publie son premier ouvrage en 1935, Les Parasites et le Parasitisme puis rédige le fameux et monumental Traité de zoologie (17 tomes !) avant de voir publier La Vie des animaux (1968) et l’Évolution du vivant (1973).

Leave a Reply

Your email address will not be published.