Milan Kundera

Le temps humain ne tourne pas en cercle mais en ligne droite. C’est pourquoi l’homme ne peut être heureux puisque le bonheur est désir de répétition.
L’homme ne peut jamais savoir ce qu’il faut vouloir car il n’a qu’une vie et il ne peut la comparer à des vies antérieures ni la rectifier dans des vies ultérieures.
La sensualité, c’est la mobilisation maximale des sens : on observe l’autre intensément et on écoute ses moindres bruits.
Les métaphores sont dangereuses. L’amour commence par une métaphore.

This entry was posted in quote. Bookmark the permalink.

1 Response to Milan Kundera

  1. shinichi says:

    L’Insoutenable Légèreté de l’être

    par Milan Kundera

Leave a Reply

Your email address will not be published.