Marc Bloch

Quelque riche en enseignement que soit l’étude des dernières invasions, il ne faudrait pas cependant laisser ses leçons nous masquer un fait plus considérable encore : l’arrêt des invasions elles-mêmes. Jusque-là ces ravages par des hordes venues du dehors et ces grands remuements de peuples avaient véritablement donné sa trame à l’histoire de l’Occident, comme à celle du reste du monde. Dorénavant, l’occident en sera exempt. A la différence, ou peu s’en fait, du reste du monde. Ni les Mongols, ni les Turcs ne devaient faire plus tard qu’effleurer ses frontières. Il aura certes ses discordes ; mais en vase clos. D’où la possibilité d’une évolution culturelle et sociale beaucoup plus régulière, sans la brisure d’aucune attaque extérieure ni d’aucun afflux humain étranger. Voyez, par contraste, le destin de l’Indo-Chine où au XIV° siècle, la splendeur des Chams et des Khmers s’effondra sous les coups des envahisseurs annamites ou siamois. Voyez surtout, plus près de nous, l’Europe orientale, foulée, jusqu’aux temps modernes, par les peuples de la steppe et les Turcs. Qu’on se demande, une minute, ce qu’eût été le sort de la Russie sans les Polovtsi et les Mongols. Il n’est pas interdit de penser que cette extraordinaire immunité dont nous n’avons guère partagé le privilège qu’avec le Japon, fut un des facteurs fondamentaux de la civilisation européenne, au sens profond, au sens juste du mot.

This entry was posted in globalization. Bookmark the permalink.

4 Responses to Marc Bloch

  1. shinichi says:

    La Société féodale

    Les dernières invasions

    par Marc Bloch

  2. shinichi says:

    Conséquences et enseignement des invasions

    http://vitanova.blogspot.jp/2008/06/consquences-et-enseignement-des.html

    Quand les deux partis sont égaux par le nombre et par la force, le plus habitué à la vie nomade remporte la victoire.” L’observation est de l’historien arabe Ibn Khaldoun. Elle a eu dans l’ancien monde une portée presque universelle : du moins jsuqu’au jour où les sédentaires purent appeler à leur secours les ressources d’une organisation politique perfectionnée et d’un armement vraiment scientifique. C’est que le nomade est un “soldat-né”, toujours prêt à partir en campagne avec ses moyens ordinaires, son cheval, son équipement, ses provisions ; qu’il est servi aussi par un instinct stratégique de l’espace, fort étranger généralement aux sédentaires.

  3. shinichi says:

    Feudal Society

    The Growth of Ties of Dependence

    by Marc Block

    However much may be learnt from the study of the last invasions, we should nevertheless not allow their lessons to overshadow the still more important fact of their cessation. Till then these ravages by hordes from without and these great movements of peoples had in truth formed the main fabric of history in the West as in the rest of the world. Thenceforward the West would almost alone be free from them. Neither the Mongols nor the Turks would later do more than brush its frontiers. Western society would certainly have its clashes; but they would take place within a closed arena. This meant the possibility of a much more regular cultural and social evolution, uninterrupted by any attack from without or any influx of foreign settlers. Consider by contrast the destiny of Indo-China where, in the fourteenth century, the splendour of the Chams and Khmers collapsed under the blows of Annamite or Siamese invaders. Consider above all, nearer home, eastern Europe, trampled underfoot until modern times by the peoples of the steppes and by the Turks. Let us ask ourselves for one moment what Russia’s destiny might have been without the Polovtsi and the Mongols. It is surely not unreasonable to think that this extraordinary immunity, of which we have shared the privilege with scarcely any people but the Japanese, was one of the fundamental factors of European civilization, in the deepest sense, in the exact sense of the word.

  4. shinichi says:

    封建社会

    マルク・ブロック著

    ≪最後の侵入≫の研究がどれほど教訓に富むとしても、それらの教訓のために、侵入そのものの終焉というもっとも重要な事実を見逃がしてはならないであろう。その時まで、外部から来た部隊によるあの掠奪と諸民族のあの大移動とが、西ヨーロッパの歴史にも世界の他の部分の歴史にも真に基盤を与えていたのであった。その時以後は西ヨーロッパはこの外民族の侵入を免れることになるが、世界の他の部分はそうならなかった、或いはほとんどそうならなかった。‥‥われわれがほとんど日本以外の地域とは共有していないこの異例の特権を、深い意味における、ヨーロッパ文明の基本的要素の一つだったと考えていけないことはない。

Leave a Reply

Your email address will not be published.