Michel de Montaigne

Chez moy, je me destourne un peu plus souvent à ma librairie, d’où, tout d’une main, je commande mon mesnage : Je suis sur l’entree ; et vois soubs moy, mon jardin, ma basse cour, ma cour, et dans la plus part des membres de ma maison. Là je feuillette à cette heure un livre, a cette heure un autre, sans ordre et sans dessein, à pieces descousues : Tantost je resve, tantost j’enregistre et dicte, en me promenant, mes songes que voicy.
**
Chez moi, je me détourne un peu plus souvent à ma librairie, là, tout d’une main , je commande à mon ménage. Je suis sur l’entre, et vois sous moi mon jardin, ma basse-cour, ma cour, et dans la plupart des membres de ma maison. Là je feuillette à cette heure un livre, à cette heure un autre, sans ordre et sans dessein, à pièces décousues. Tantôt je rêve ; tantôt j’enregistre et dicte, en me promenant, mes songes que voici.

This entry was posted in story. Bookmark the permalink.

2 Responses to Michel de Montaigne

  1. shinichi says:

    Essais
    de Michel de Montaigne

    Livre III
    Chapitre III
    Des trois commerces

  2. shinichi says:

    The Essays of Michel de Montaigne
    by Michel de Montaigne

    Book the Third
    Chapter 3
    Of Three Commerces

    https://ebooks.adelaide.edu.au/m/montaigne/michel/essays/book3.3.html

    **

    When at home, I a little more frequent my library, whence I overlook at once all the concerns of my family. ’Tis situated at the entrance into my house, and I thence see under me my garden, court, and base-court, and almost all parts of the building. There I turn over now one book, and then another, on various subjects, without method or design. One while I meditate, another I record and dictate, as I walk to and fro, such whimsies as these I present to you here.

Leave a Reply

Your email address will not be published.