Pierre Breteau

Un Irlandais qui passe ses vacances en Slovaquie paie sa bière en moyenne 2,5 fois moins cher qu’au pub au coin de sa rue. S’il veut un peu plus de soleil et opte pour la Grèce, il paiera le même demi de blonde deux fois moins cher que chez lui.

prixIrlandePrixSlovaquie

1 thought on “Pierre Breteau

  1. shinichi Post author

    Pourquoi la bière coûte-t-elle moins cher en Grèce qu’en Allemagne ?

    par Pierre Breteau

    Le Monde.fr

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/08/13/pourquoi-la-biere-coute-t-elle-moins-cher-en-grece-qu-en-allemagne_4723541_4355770.html

    Le prix des biens et des services dans la zone euro

    Cette carte représente le prix des biens et des services dans la zone euro en « base 100 », l’indice 100 étant la moyenne dans l’Europe des 28.

    Plus la couleur est claire, plus le prix des biens et services est faible. Passez votre souris sur les pays pour afficher le détail par pays.

    Chiffre calculé à partir des données de l’Insee qui évalue à 2,85 euros le prix d’un demi de bière en France en juin 2015. Notre règle de trois est ensuite effectuée à partir de l’indice des prix des boissons alcoolisées et du tabac dans le pays concerné, il s’agit donc d’un ordre d’idées.
    Source : Eurostat

    ** ** **

    Un Irlandais qui passe ses vacances en Slovaquie paie sa bière en moyenne 2,5 fois moins cher qu’au pub au coin de sa rue. S’il veut un peu plus de soleil et opte pour la Grèce, il paiera le même demi de blonde deux fois moins cher que chez lui.

    Bienvenue dans la zone euro, où tout le monde a la même monnaie mais où la valeur des biens et services diffère grandement d’un marché à l’autre.

    Dans les 19 pays de la zone euro, jusqu’à la Lituanie, dernière arrivée en janvier 2015, le pouvoir d’achat varie énormément. Ainsi, si vous dépensez 80 euros de courses en France, un Portugais avec exactement le même panier de courses ne paiera en moyenne que 60 euros.

    En se reportant au dernier indice des prix des biens et services publié par l’office européen des statistiques, Eurostat, portant sur l’année 2014, deux groupes se dégagent. D’un côté, les pays du sud et de l’est de l’Europe, où l’indice des prix est en dessous de la moyenne de l’Europe des 28 – les plus clairs sur la carte ; de l’autre, les pays de l’ouest et du nord, où ils sont globalement au dessus – les plus foncés.

    Au milieu, on trouve l’Allemagne et l’Italie, qui se situent presque exactement dans la moyenne avec un indice global de 102.

    La fiscalité sur l’alcool et le tabac très inégale

    En prenant l’exemple d’un produit que l’on trouve facilement partout, la bière, on tombe cependant sur un cas un peu à part. Comme le précise l’étude d’Eurostat, la fiscalité sur l’alcool et le tabac varie fortement d’un pays à l’autre.

    Ainsi, en Irlande, ces produits sont lourdement taxés (indice 170 là où 100 représente la moyenne dans l’Europe des 28). A l’inverse, la Lituanie – encore elle – applique une fiscalité très légère pour ne pas dire inexistante : son indice est de 72,9. A Vilnius, un paquet de cigarette coûte en moyenne moins de 3 euros quand, de l’autre côté de l’Europe, un Dublinois doit dépenser plus de 10 euros pour le même paquet.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.