Jean Baudrillard

C’est une situation paradoxale qui voudrait dire qu’au fond, toutes les utopies ont été en quelque sorte réalisées, l’utopie de la libération, l’utopie du progrès, l’utopie de la production massive, enfin l’utopie de l’information, etc. Tout ça est en place, et nous n’en voyons plus la finalité, parce que nous avons peut-être simplement dépassé la fin, nous sommes allés ou trop loin ou de l’autre côté. Nous nous trouvons dans un espace instable, où il n’y a plus exactement de règle du jeu. C’est-à-dire que la perspective linéaire du temps, la perspective de l’histoire ne fonctionne plus, et qu’il y a paradoxalement une curieuse réversion des choses, qui fait peut-être qu’étant allés au-delà, étant dans une sorte de vide de la finalité, de vide de la fin, tout revient sur ses propres traces pour les effacer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.