>Arthur Rimbaud

>

Elle est retrouvée. / Quoi ? – L’Eternité. / C’est la mer allée / Avec le soleil.
Ame sentinelle, / Murmurons l’aveu / De la nuit si nulle / Et du jour en feu.
Des humains suffrages, / Des communs élans / Là tu te dégages / Et voles selon.
Puisque de vous seules, / Braises de satin, / Le Devoir s’exhale / Sans qu’on dise : enfin.
Là pas d’espérance, / Nul orietur. / Science avec patience, / Le supplice est sûr.
Elle est retrouvée. / Quoi ? – L’Eternité. / C’est la mer allée / Avec le soleil.
This entry was posted in poem. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.