Blaise Pascal

L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature ; mais c’est un roseau pensant. Il ne faut pas que l’univers entier s’arme pour l’écraser : une vapeur, une goutte d’eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble que ce qui le tue, puisqu’il sait qu’il meurt, et l’avantage que l’univers a sur lui, l’univers n’en sait rien.
Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C’est de là qu’il faut nous relever et non de l’espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser : voilà le principe de la morale.
Roseau pensant. — Ce n’est point de l’espace que je dois chercher ma dignité, mais c’est du règlement de ma pensée. Je n’aurai pas davantage en possédant des terres : par l’espace, l’univers me comprend et m’engloutit comme un point ; par la pensée, je le comprends.

3 thoughts on “Blaise Pascal

  1. shinichi Post author

    Pensées

    Wikipédia

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pens%C3%A9es

    Les Pensées sont un essai de Blaise Pascal rassemblant des papiers retrouvés après sa mort. Cette œuvre est principalement une apologétique, c’est-à-dire une défense de la religion chrétienne contre les sceptiques et les libres penseurs.

    Le projet apologétique de Pascal montre que l’Homme, dans son orgueil et son amas de concupiscence, ne peut trouver la paix intérieure et le véritable bonheur qu’en Dieu. Selon lui, c’est la relation brisée entre l’Homme et son Créateur qui produit chez l’humain l’insatisfaction constante de la vie qu’il mène et le désir d’oublier, par le « divertissement », qu’il est mortel et a besoin de la Grâce. Pascal soutient que l’Homme est à la fois misère et grandeur, rien et tout, limité bien qu’aspirant à l’infini. Sa capacité de penser, son désir de l’illimité et sa quête insatiable de bonheur sont la trace laissée par Dieu dans son esprit qu’il a été créé pour le connaître et l’aimer.

    Reply
  2. shinichi Post author

    パンセ

    by パスカル

    translated by 前田陽一 and 由木康

    人間はひとくきの葦にすぎない。自然のなかで最も弱いものである。だが、それは考える葦である。彼をおしつぶすために、宇宙全体が武装するには及ばない。蒸気や一滴の水でも彼を殺すのに十分である。だが、たとい宇宙が彼をおしつぶしても、人間は彼を殺すものより尊いだろう。なぜなら、彼は自分が死ねることと、宇宙の自分に対する優勢とを知っているからである。宇宙は何も知らない。

    だから、われわれの尊厳のすべては、考えることのなかにある。われわれはそこから立ち上がらなければならないのであって、われわれが満たすことのできない空間や時間からではない。だから、よく考えることを努めよう。ここに道徳の原理がある。

    考える葦。 — 私が私の尊厳を求めなければならないのは、空間からではなく、私の考えの規整からである。私は多くの土地を所有したところで、優ることにならないだろう。空間によっては、宇宙は私をつつみ、一つの点のようにのみこむ。考えることによって、私が宇宙をつつむ。

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.