Michel Sardou

This entry was posted in love. Bookmark the permalink.

3 Responses to Michel Sardou

  1. shinichi says:

    La Maladie d’amour

    Yves Dessca / Jacques Abel Jules Revaud / Michel Charles Sardou

    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris

    Elle fait chanter les hommes et s’agrandir le monde
    Elle fait parfois souffrir tout le long d’une vie
    Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l’ombre
    Mais le plus douloureux, c’est quand on en guérit

    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris

    Elle surprend l’écolière sur le banc d’une classe
    Par le charme innocent d’un professeur d’anglais
    Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
    Et qui n’oubliera plus ce parfum qui volait

    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris

    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris

    Elle fait chanter les hommes et s’agrandir le monde
    Elle fait parfois souffrir tout le long d’une vie

  2. shinichi says:

    La Maladie d’amour
     
    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris
    Elle fait chanter les hommes et s’agrandir le monde
    Elle fait parfois souffrir tout le long d’une vie
    Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l’ombre
    Mais le plus douloureux, c’est quand on en guérit
     
    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris
    Elle surprend l’écolière sur le banc d’une classe
    Par le charme innocent d’un professeur d’anglais
    Elle foudroie dans la rue cet inconnu qui passe
    Et qui n’oubliera plus ce parfum qui volait
     
    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris
     
    Elle court, elle court
    La maladie d’amour
    Dans le cœur des enfants
    De sept à soixante dix-sept ans
    Elle chante, elle chante
    La rivière insolente
    Qui unit dans son lit
    Les cheveux blonds, les cheveux gris
    Elle fait chanter les hommes et s’agrandir le monde
    Elle fait parfois souffrir tout le long d’une vie

    恋の病
     
    巡る、巡る
    恋の病は
    7歳から77歳までの
    子供たちの心のなかを
    歌う、歌う
    生意気な川を
    その川床で結ぶ
    ブロンドたちとグレーヘアたちを
    男たちを歌わせ世界を拡げ
    時には生涯ずっと苦しませる
    女たちに涙を流させ影の中で叫ばせる
    でも最もつらいのは恋の病が癒える時
     
    巡る、巡る
    恋の病は
    7歳から77歳までの
    子供たちの心のなかを
    歌う、歌う
    生意気な川を
    その川床で結ぶ
    ブロンドたちとグレーヘアたちを
    教室に座る女生徒を突然襲う
    英語の先生の罪のない魅力で
    通りを歩く誰かを一撃し
    あの香りを忘れられなくさせる
     
    巡る、巡る
    恋の病は
    7歳から77歳までの
    子供たちの心のなかを
    歌う、歌う
    生意気な川を
    その川床で結ぶ
    ブロンドたちとグレーヘアたちを
     
    巡る、巡る
    恋の病は
    7歳から77歳までの
    子供たちの心のなかを
    歌う、歌う
    生意気な川を
    その川床で結ぶ
    ブロンドたちとグレーヘアたちを
    男たちを歌わせ世界を拡げ
    時には生涯ずっと苦しませる
  3. shinichi says:

    (sk)

    恋の病1(恋)
    ミシェル・サルドゥー(Michel Sardou)の「恋の病(La Maladie d’amour)」は、病気を歌っているのであって、愛を歌っているわけではない。どんな恋も、ある意味病気で、治すのは難しく、治す時はとてもつらい。

Leave a Reply

Your email address will not be published.